Les chroniques d'Ouranos
Bienvenue sur Les Chroniques d'Ouranos, cher visiteur...

En ce moment sur le forum :

~ Les cours viennent de débuter au Sanctuaire, ils n'attendent que vous pour poursuivre...

~ Banquet de début d'année : tout le monde est convié et les cours ne vont pas tarder...

~ Vous voulez enseigner ? Venez voir les postes de maîtres disponibles ! Nous vous attendons !

De belles aventures t'attendent, de grandes découvertes...

Ne tarde pas...

Rejoins nous vite !

Les chroniques d'Ouranos

Pour contrer la menace du pays de Catharsis, les divinités ont bâtit un sanctuaire où les élus des Dieux se réunissent... Ferez-vous partie de l'aventure ?
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Deux prédateurs dans la nuit... [PV Aro la Terreur >.<] - RP forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thalia Uranis
~ Loup-garou ~
~ Loup-garou ~
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 20/12/2010
Localisation : Sous la pleine Lune...en train de hurler sûrement...

Feuille de personnage
Pouvoirs: Transformation en une louve albinos
Age: 15 ans
Métier: Elève de Poséidon

MessageSujet: Deux prédateurs dans la nuit... [PV Aro la Terreur >.<] - RP forum   Mer 23 Mar - 4:38

La nuit était tombée depuis plus d’une heure quand une petite silhouette avait furtivement passé la porte de son dortoir. Elle partit d’un pas alerte vers la grande cour au centre de laquelle se trouvait le temple du Dieu Poséidon. On apercevait, sous un éclat de la lune, une petite tignasse blanche et épaisse ainsi qu’une paire d’yeux écarlates brillants comme ceux d’un animal nocturne. Quand on dit çà, on ne peut pas se douter qu’on n’est pas si loin de la vérité.

La jeune fille qui se pressait comme cela était en effet nerveuse. Il ne manquait plus qu’un tout petit quartier à la Lune avant qu’elle ne soit ronde et pleine, disque parfait perçant la nuit. C’est à ce moment qu’un étrange phénomène se produisait pour une couche de la population d’Ouranos que presque tous tenaient pour légende. Ces gens n’avaient alors plus rien d’humain, ils étaient des loups et des louves. La plupart devenaient alors sauvages, intenables et meurtriers et l’aube se couvrait du sang humain qui avait coulé la nuit de la pleine lune. Au Sanctuaire, cependant, les loups-garous étaient un peu différents. Ils étaient en possession d’un talisman sensé les protéger de la folie et de ce fait, ils étaient les quelques loups au monde à être capables de se maîtriser, enfin à ce que l’on disait.

Car, pour Thalia, c’était la première pleine lune qu’elle passait au Sanctuaire. Etant une louve, elle se sentait un peu nerveuse, sans doute comme tous les autres qui testaient le pouvoir de ce fameux talisman. Elle arriva devant le temple du dieu des Océans et grimpa les quelques marches avant de s’assoir au sommet de l’escalier, posant sa tête sur ses genoux. Elle savait son parjure, mais se consolait en se disant qu’elle n’était pas la seule à douter du pouvoir du don de la déesse. Elle savait, en tant que louve, la sauvagerie dont elle était capable, incontrôlable. Elle adressa une prière muette pour demander pardon. Elle culpabilisait de tuer des humains, même si elle ne les aimait guère. Si elle aimait donner la mort, elle serait décidément un monstre, comme souvent ce que l’on disait d’elle et de ses semblables.

Un frôlement dans la nuit la fit sursauter. Des yeux dans la nuit et une silhouette se détachaient de la couleur noire uniforme. Un jeune homme d’une grande pâleur, de toute évidence originaire d’un pays du nord avec un air supérieur qui l’exaspéra immédiatement.

- Tu m’observe ? lança-t-elle en se renfrognant. T’as jamais vu une fille de ta vie ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Aro Kohara
~ Vampire ~
~ Vampire ~
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 15/03/2011
Age : 22
Localisation : Oaris

Feuille de personnage
Pouvoirs: Vampirique
Age: 17 ans
Métier: Élève de Poséidon

MessageSujet: Re: Deux prédateurs dans la nuit... [PV Aro la Terreur >.<] - RP forum   Mer 23 Mar - 5:42

Je n'arrivais pas à dormir... Il était tôt pourtant, moi qui aimais dormir le plus tôt possible pour pouvoir ensuite profiter de la nuit, c'était raté pour cette fois. En tant normal je dors la journée, comme les chauve-souris par exemple, mais étant donné que les cours ont lieu en journée, je ne pense pas que les professeurs apprécieraient, même si je suis irrésistible... C'est bon j'arrête avec mon narcissisme... Excusez-moi mais c'est dans ma nature depuis que je suis dans cet état second... C'est vrai, qui ne serait pas séduit par une beauté qu'il n'avait pas auparavant, ou alors qui était baucoup plus faible...

Enfin, je me levai donc de mon lit et me dirigeai vers le Grand Salon. Désert, silencieux, étrangement appréciable... Cela changeait avec ce que l'on pouvait en voir la journée. Un lieu de bruits, de cris, d'échanges, de jeux, de rencontres... Qui a besoin de cela ? A quoi cela peut servir en journée ? Oui, je vous ne l'ai pas dit... Je suis de très mauvaise humeur qund je ne dors pas le jour alors forcément ça se fait ressentir... A cette heure par contre, et je pense toute la nuit aussi, ce salon était utilisable par des personnes aussi nobles que moi. J'aime me lancer des fleurs, savoir que je suis meilleur que les autres... On en tire un bien fou... Mais ça vous ne pouvez pas savoir, seuls les gens d'exception peuvent savoir. Cette pensée m'arracha un rire démoniaque même s'il n'était pas très fort il résonna tout de même assez bien dans la pièce vide.

Je me glissai dehors, dans la cour du pavillon. Le temple du dieu Poséidon trônait en son milieu, imposant, fier. En haut des marches, quelque chose ou plutôt quelqu'un attira mon attention. Une jeune fille était assise, la tête posée sur ses genoux. Ses cheveux blancs tranchaient avec le noir du lieu... Deux disques écarlates se posèrent sur moi. Elle m'avait vu... Il faut dire que je n'étais pas arriver spécialement doucement... Une odeur forte me sauta au nez, sans que je puisse mettre un nom dessus... C'était pour le moins frustrant... Surtout que cette petite peste ne me laissa pas le temps d'y réfléchir plus.

- Tu m’observes ? T’as jamais vu une fille de ta vie ou quoi ?

Un sourire moqueur flotta sur mes lèvres, je m'approchai d'elle.

- Moi ? Pourquoi je t'observerais... T'as rien de particulier...

Ton glacial, hautain, méprisable... Mmmh, j'adore parler avec, c'est tellement amusant de plier les autres et de les rabaisser.

- Oh tu es une fille ? Pardonne moi, on ne voit pas trop... Mon sourire s'étira. Mais sinon j'en ai déjà vue, oui mais je préfère les femmes, c'est plus mature...

Et aussi plus expérimenté... Les personnes plus jeunes que soi sont souvent moins expérimenté ce qui est logique, et c'est pour cette raison qu'elles sont moins intéressantes à mes yeux. Sans aucun doute cette morveuse était plus jeune que moi... Mais quelque chose la différenciait des autres idiotes de son genre... Ma nuit n'allait peut-être pas être aussi ennuyante que ce que j'avais imaginé...
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Uranis
~ Loup-garou ~
~ Loup-garou ~
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 20/12/2010
Localisation : Sous la pleine Lune...en train de hurler sûrement...

Feuille de personnage
Pouvoirs: Transformation en une louve albinos
Age: 15 ans
Métier: Elève de Poséidon

MessageSujet: Re: Deux prédateurs dans la nuit... [PV Aro la Terreur >.<] - RP forum   Mar 29 Mar - 6:06

Comment çà "pas une fille" ? Il avait bien les yeux en face des trous lui ? Pour ce qui était de l'ego par contre...

Thalia avait conscience d'être elle-même une sorte d'égocentrique, mais elle ne le montrait pas autant. Mais qu'avait bien pu faire ce type pour que ses chevilles enflent à ce point ? Certes, sa réplique était fortement arrogante et pas plus fière que çà. Mais il respirait tellement la confiance en lui que çà transpirait par tous les pores de sa peau de façon impressionnante et cet étalage hormonale fit plisser le nez à la jeune louve. Il était commun, à ses yeux, que les hommes se croient de nature supérieure, ce qui était tout sauf prouvé, mais ce garçon était un cas parmi les cas ! D'ailleurs, elle était sure que ce mâle un peu trop fier était plus qu'humain, ce qui ne lui suffisait pas pour l'apprécier. L'envie lui démangeait même les paumes de créer une brûlure sur sa joue d’ivoire si il ne lui restait pas une once d'instinct de survie, ce type était très dangereux, il n'allait pas la laisser se frapper sans réagir. Non, son ego s'en prendrait une telle bosse qu'il risquerait d'y rester ! Et puis, elle tenait à sa peau, la fille "dont on ne voyait apparemment pas qu'elle en était une". Il aurait aimé qu'elle s'agenouille et lui baise les pieds ! Ah il aurait aimé ! Mais jamais elle ne serait une limace rampante. Elle était un loups bons dieux !

Elle se releva, se dressant de toute sa petite taille et lui présenta un regard le plus méprisant possible, que ce mâle voit à quelle genre de fille il a affaire. Il préférait les femmes ? Tant mieux, elle n'avait aucune envie qu'un tel garçon la lorgne ! Posant ses mains sur ses hanches, elle partit dans un petit bruit de gorge amusé.

- Ah ! Tu préfères les femmes ? Et bien c'est tant mieux ! Figure toi que les garçons de ton style me donnent la nausée. Contente de ne pas t'intéresser ! Et puis je me demande ce qu'elles te trouvent tes "femmes". A moins que tu ne joue de ton ego plus volumineuse que ton propre corps pour tenter de m’impressionner avec un mensonge quelconque ?

Pour le coup, elle avait frappé un peu fort. Mettre en doute la parole d'un être si pathétique que lui l'était, c'est en général...hum...quelque peu dangereux. Mais son sourire s'élargit tandis qu'elle voyait avec précision comment mener son rôle de petite peste. Alors, tant qu'elle y était, pourquoi ne pas en rajouter une couche! Et c'est partit ! Ah, qu'elle adorait jouer avec le feu en lui tapant sur le système !

- Et puis en plus, je doute que tu sois humain ou loup. Encore moins centaure ou sirène. Je pencherais...pour ces êtres sortis de la tombe dont Hadès refuse l'accès aux enfers. T'en est un ? En général, nous, on ne peut pas les sentir, c'est réciproque ?

Elle partit dans un délire total, tachant tout de même de se maîtriser. Elle se mit à tournoyer sur un pieds, son instinct enfantin le lui dictant, ou plutôt, son instinct de survie. Après tout, quoi de mieux que de montrer un semblant de candeur pour endormir les soupçons de l'adversaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Aro Kohara
~ Vampire ~
~ Vampire ~
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 15/03/2011
Age : 22
Localisation : Oaris

Feuille de personnage
Pouvoirs: Vampirique
Age: 17 ans
Métier: Élève de Poséidon

MessageSujet: Re: Deux prédateurs dans la nuit... [PV Aro la Terreur >.<] - RP forum   Sam 2 Avr - 9:51

Cette gosse n'avait pas l'air de m'apprécier à en juger par ce regard chargé de mépris qu'elle m'adressa. Parfait, elle ne pouvait pas me faire plus plaisir, il aurait plus manquer qu'elle ait envie d'être mon... amie ? C'est ce mot que je dois utiliser ? Je vous le demande parce que j'ai rayé cette chose composée de lettres de mon vocabulaire, de mes connaissances; c'est pour cette raison que j'espère l'utiliser dans le bon contexte...

Un sourire carnassier se profila sur mon visage pâle, sans pour autant que l'on voit mes canines. C'est pas parce que cette morveuse faisait des hypothèses vaseuses que j'étais obliger de rentrer dans son jeu. Elle, par contre, venait de se trahir... Enfin, mon sourire s'était dessiné à cause de l'absurdité de ses paroles... Thalia me sous-estimait vraiment beaucoup, c'était vraiment intolérable... Oui je viens de me souvenir que cette touffe blanche avait un prénom... Elle arrêta de virevolter, et je m'approchai d'elle, l'air aussi mauvais que d'habitude, et lui murmurai à l'oreille :

- En quoi te mentir à ce sujet m'avancerait-il ? Je manie les mots à en frôler la perfection, et mon corps autant si ce n'est pas plus... J'aurais pu te faire démonstration mais l'idée même de te toucher m'écoeur au plus au point... La-dessus on est d'accord, nous ne sommes pas fait l'un pour l'autre...

Je m'écartai un sourire amusé aux lèvres et poursuivis, parlant à haute voix.

- Certes je ne peux pas te "sentir" comme tu dis mais, est-ce que cela fait de moi une de ces créatures que tu décris ? Pourquoi douterais-tu du fait que je sois loup ? Ne réponds pas, c'est parce que tu en es un... "En général, nous, on ne peut pas les sentir"... Si mon raisonnement est exact, tu es une louve, ça expliquerait cette horrible couleur que tu as sur ta tête et le fait que seuls les loup-garous sont insupportés par les... vampires je crois... C'est ça ? Ils ne sont pas censés être des légendes ? Enfin, tu te doutes bien que je suis incapable de répondre au fait que ce soit réciproque...

Ce fut à mon tour de tournoyer sur moi-même, le visage fixant un point de la voute céleste, les yeux grands ouverts, les bras tout aussi grands ouverts. Et j'ai tourné, une fois, deux fois, trois fois... Et me suis arrêté, fixant la demi-portion de haut...

- Humain donc... Il y en a de toutes les sortes, dis-toi que je suis le pire d'entre eux... Un parmi tant d'autres... Un peu différent, comme tout ceux que les Dieux ont choisit...

Je posai une main sur ma hanche et passai l'autre dans mes cheveux. L'envie de m'évader d'ici me prenait déjà... Pourquoi... Je pense que mon métier me manque... Je ne sais pas... Je dois divaguer sûrement...

Revenir en haut Aller en bas
Thalia Uranis
~ Loup-garou ~
~ Loup-garou ~
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 20/12/2010
Localisation : Sous la pleine Lune...en train de hurler sûrement...

Feuille de personnage
Pouvoirs: Transformation en une louve albinos
Age: 15 ans
Métier: Elève de Poséidon

MessageSujet: Re: Deux prédateurs dans la nuit... [PV Aro la Terreur >.<] - RP forum   Mer 27 Avr - 6:01

Thalia ne répondit pas immédiatement. Elle le détaillait de la tête aux pieds, cet étrange garçon.
Et voilà qu'il se mettait à tourner sur lui même comme elle même l'avait fait, sûrement pour lui montrer combien il la trouvait pathétique par rapport à sa magnifique personne ! Ah, la preuve qu'il n'avait jamais croisé son reflet ni dans un miroir, ni dans le cour d'un ruisseau ! Petits soucis d'égocentrisme peut-être ? Oui, sûrement un soucis de ce genre. Apparemment, ce gars semblait penser être une sorte d'être supérieur au commun des mortels, plus proche de la race divine. Quelle prétention...

Elle se planta en face de lui, ses yeux lançant des éclairs orageux. Se tenant l'un et l'autre de parts et d'autres des marches, on pourrait croire à une joute verbale. Non, il s'agissait juste d'un jeu de provocation des plus simples. Le trophée au plus créatif des deux, il lui semblait que c'était le but ! Elle finit cependant par sourire, un sourire provocateur, fendant son visage d'une oreille à l'autre. Autour d'eux, le ciel d'encre piqueté d'étoiles semblait les observer, et la lune à laquelle il manquait un morceau les éclairait, et Aro, à la peau laiteuse resplendissait d'une lumière étrange, lui donnant l'air d'un fantôme. Ce qu'il aurait du d'ailleurs, si un vampire n'avait pas eu la bonne idée de transformer cet impétueux arrogant. Elle lui fit face dignement, en louve digne, très peu encline à courber l'échine face à ce parasite.

- Une horrible tignasse tu dis ? Tu t'es vu ? Avec cette peau presque translucide et ces yeux rubis ? Remarque, que puis-je dire, puisque j'en ai des similaires. Sauf que les tiens sont si intenses que tu sembles être un habitué du sang frais, et humain par dessus le marché ! Alors tu tue des gens pour ton bon plaisir ? En ce qui me concerne, tu aurais été une meilleure légende qu'une réalité telle qu'elle ici présent. Alors quand tu regardes un humain tu ne vois que le repas potentiel ou tu penses tout de même, malgré ton esprit de vampire assoiffé de sang, qu'il ont une vie aussi précieuse que la tienne (peut-être même plus) ? J'avoue moi même ne pas grandement apprécier les humains, mais je considère chaque vie comme digne d’intérêt. Je ne suis pas non plus un modèle de paix et d'amour, mais il y a quelques personnes ici qui pourraient t'enseigner ce dont tu as grandement besoin ! Ne t'es tu jamais dis qu'il fallait parfaire ton éducation sociale ?

La lune presque pleine lui semblait augmenter ses forces, comme un prémisse de la pleine lune et de sa transformation. Elle mourrait d'envie de lui sauter dessus et de lui montrer ce que savent faire les loups. Mais elle doutait que cela soit en sa faveur de déclencher une bagarre près d'un temple.

- Je te toucherai bien tu sais. Mais pas pour ce que tu pense, mon "ami" ! Ce serait plutôt pour...te donner une leçon de...humilité disons ! Tu en as grand besoin également ! Ce serait une bonne chose pour ta tête enflée que de la crever un peu... Mes crocs sont tranchants. Ils pourraient faire l'affaire. Qu'en pense tu ?

Elle lui décrocha un ultime sourire provocant avant de se retirer vers l'ombre...
Revenir en haut Aller en bas
Aro Kohara
~ Vampire ~
~ Vampire ~
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 15/03/2011
Age : 22
Localisation : Oaris

Feuille de personnage
Pouvoirs: Vampirique
Age: 17 ans
Métier: Élève de Poséidon

MessageSujet: Re: Deux prédateurs dans la nuit... [PV Aro la Terreur >.<] - RP forum   Sam 7 Mai - 5:17

Je m’amuse beaucoup à entendre cette demie portion essayer de se grandir. Elle me reprend sur mon comportement alors qu’elle parle mal et que son comportement ne vaut pas mieux que le mien… Un rictus mauvais déforma mon visage fin. Quelle prétention que de vouloir tenter de me rabaisser… Il ne faut jamais trop se frotter aux roses, car malgré leur beauté elles ont des piquants… Thalia n’a pas l’air d’être au courant de cette idée. Me défier revient à enlacer une plante carnivore : on se fait manger en moins de temps qu’il n’en faut pour dire ne serait-ce qu’un mot. Alors j’ai attendu qu’elle termine ses petites remarques, des plus insignifiantes il faut le dire et j’ai patienté jusqu’à ce qu’elle se remette dans l’ombre. Seuls ses yeux rouges ressortaient ainsi que ses cheveux blancs. Ils la trahissaient en tout point…

- Déjà on ne dit pas de humilité. Apprends à parler, on dit d’humilité. Je fis une pause avant de poursuivre. De nombreuses personnes ont la peau pâle… Peut-être un peu moins, je veux bien te l’accorder mais bon, on ne choisit pas toujours… Une lueur malsaine brûla dans mes yeux. Tu m’accuses de tuer des gens… Et des humains qui plus est… Tu ne sais même pas si je suis un vampire ou non, tu te fondes sur des a priori, sur mon apparence… Cela ne se fait guère… Mon rictus s’élargit. En plus de m’accuser, tu me reproches des faits que TOI, tu as commis. Ne le nie pas, tu es une louve et donc tu as déjà bu du sang humain, du sang d’animaux, je fis une mine écoeurée, lequel de nous est le plus apte à recevoir des leçons de morale ? Qui a, sûrement, massacré des villages entiers, des familles entières ?

Je lui tournais autour, avec mépris et arrogance. Oui car si elle avait pu sentir de l’arrogance avant, celle qu’elle sentait maintenant était beaucoup plus forte, cent fois décuplée.

- Aucune vie n’est plus précieuse que la sienne… Qui voudrait se sacrifier pour préserver la vie d’un autre ? Peu de personnes ! Et tu n’en fais pas partie ! Tu es comme moi dans le fond… Une sale petite égoïste… Sauf que moi à la différence de toi, je suis au sommet de la chaîne alimentaire.

En une fraction de seconde j’avais raccourci la distance qui nous séparait de quelques mètres à quelques centimètres, tout au plus. Une rapidité loin d’être poussée à son maximum, et les Dieux savent qu’elle était pourtant déjà grande. Je posai mes mains sur ses épaules qui paraissaient frêles et me penchai à son oreille pour lui souffler.

- Je ne suis pas le seul à avoir besoin que mon crâne ou mes chevilles désenflent… Toi aussi ils devraient être percés… Et je suis sûr que mes crocs sont plus tranchants que tes misérables petites quenottes… Alors qu’est-ce t’en dis ? Et puis je venais de penser… Qui te dit que les humains sont les seuls à figurer sur mon menu ?

Mes crocs frôlèrent sa peau douce et délicate avant que je me redresse et que je remette une distance entre nous. Cette morveuse me faisait perdre du temps, mais quand on est immortel, ou presque, que représentait quelques heures perdues ? C’est bien simple… Rien…



Dernière édition par Aro Kohara le Mer 8 Juin - 5:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Uranis
~ Loup-garou ~
~ Loup-garou ~
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 20/12/2010
Localisation : Sous la pleine Lune...en train de hurler sûrement...

Feuille de personnage
Pouvoirs: Transformation en une louve albinos
Age: 15 ans
Métier: Elève de Poséidon

MessageSujet: Re: Deux prédateurs dans la nuit... [PV Aro la Terreur >.<] - RP forum   Ven 20 Mai - 6:16

Comme électrocutée par l'effleurement de ce suceur de sang puant, Thalia fit un prodigieux bond en arrière qui l'étonna elle même. Etait-ce déjà l'approche de la pleine Lune qui faisait ainsi augmenter ses pouvoirs ? Ou alors était-ce Sanctuaire où la magie était si puissante qu'elle renforçait tous les pouvoirs ? Peut-être un peu des deux. Mais dans tous les cas, jamais ses dons de louve ne pourraient rivaliser avec deux d'un vampire si elle ne se transformait pas tout de suite. Or, elle n'avait pas vraiment envie de dévoiler ce qu'elle considérait comme une partie intime d'elle à ce prétentieux égocentrique planté de façon arrogante face à elle.

- Et toi tu fais semblant de connaitre ce dont tu ignore tout ! Qui te dit que j'ai massacré des villages entiers ou des familles ? Je n'aime pas les humains c'est vrai, mais je ne suis pas une vulgaire bête assoifée de sang comme tu me décrit. J'ai toujours tenu à rester à l'écart des villages dès que j'ai compris de quoi j'étais capable. Et puis tu pense que j'ignore qui tu es, que je ne fais que supposer, mais en plus de ton apparence (déjà très révélatrice, il faut le dire), tu as une odeur trop différente de celle des simples humains pour que je ne t'identifie pas. Chaque race à une odeur propre. Les loups ont leur odeur, les centaures ont une odeur capiteuse et très forte, les sirènes sentent les embruns et les plumes, tandis que les vampires ont une odeur surhumaine, cela dit sans vouloir dire du bien de toi. De plus, mon instinct me dicte que tu es plus dangereux que ceux que j'ai pu déjà rencontrer, et l'instinct est trop puissant chez les loups pour qu'on puisse l'ignorer. Et en plus, cet instinct tape souvent dans le mile, cher ami ! Et ce cher jeune vampire a en plus le culot de me dire que je ne sais pas m'exprimer ! Voyons donc ! Je cherchais mes mots, espèce d'horrible arrogant, cela arrive à tout le monde de buter quand on cherche ses mots, mais tu aimes tellement lancer les défauts des autres à leur figure que tu saute sur l'occasion. J'ai des défauts, et j'assume. Je suis même une petite égoïste oui ! Qui ne l'est pas ? Tout le monde est égoïste, même si cela s'exprime de façon différente. Un homme qui sauve les autres ne fait que se satisfaire en fait, il est aussi égoïste que celui qui les laisse mourir car il a peur d'y laisser la peau...

Thalia reprit doucement son souffle. Elle était fière de sa petite tirade, même si elle ne pourrait jamais l'admettre devant lui. Et un ennemi de plus, un ! En son fort intérieur, la louve se satisfaisait de la situation. Elle était si... divertissante !
La menace à peine voilée d'Aro lui arracha un sourire moqueur. Elle en aurait rit si sa fierté ne l'avait empêchée...

- J'ai pas tellement envie de te montrer mes "petites quenottes", tu ne vaux pas le coup mon pauvre ! Quand à ton régime alimentaire, l'être le plus simplet comprendrai que tu ne te repais pas que de chair humaine ou animale. Tu es plutôt du genre à apprécier la diversité je pense, cela se voit.

La bouffée d'adrénaline lui donnait envie de faire la peau à ce vampire. Mais elle savait que la brusque montée en puissance de ses pouvoirs ne feraient que la destabiliser dans un combat. Qu'il soit amical ou pas, Thalia comprit qu'elle risquerait de le perdre...
Revenir en haut Aller en bas
Aro Kohara
~ Vampire ~
~ Vampire ~
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 15/03/2011
Age : 22
Localisation : Oaris

Feuille de personnage
Pouvoirs: Vampirique
Age: 17 ans
Métier: Élève de Poséidon

MessageSujet: Re: Deux prédateurs dans la nuit... [PV Aro la Terreur >.<] - RP forum   Mer 8 Juin - 5:05

Insupportable... Oui, elle était insupportable. Mais je riais intérieurement en la voyant se donner de grands airs, elle qui était minuscule. Elle avait fait un grand bond sur le côté à mon "contact", cela m'amusait... Oui, je me répète mais il y avait de quoi... Cette morveuse me montrait une partie d'elle que personne n'avait encore vu ici... Derrière son petit masque angélique et innocent se cachait un prédateur sournois, hautain et surtout antipathique... Comme moi ! J'ai éclaté d'un rire démentiel qui provoquait la chair de poule... Il n'avait rien d'humain... Je me baissai légèrement, histoire de me retrouver à sa taille pour pouvoir vriller mes yeux dans les siens. Inconsciemment ou non, cette position la rabaissait encore plus, soulignant la différence de taille qu'il y avait entre nous.

- Quand tu as compris de quoi tu étais capable ? Et tu as découvert ça quand ? demandais-je sarcastique. Sûrement dès ta première transformation ! Suis-je bête ! Tu es tellement perspicace !!

J'avais déclaré le reste sur un ton tranchant et rempli d'une ironie beaucoup plus que palpable, n'importe qui arrivant dans la conversation sans avoir suivi l'aurait compris. Mon sourire en disait long sur ce que je pensais...

- Oh ... Alors si ton instinct te le dis... Qu'est-ce qu'il te dit d'autre ? J'aimerais savoir...

Je me suis relevé, la toisant de toute ma taille. Une moue dégoutée s'afficha sur mon visage délicat. Comme pouvait-elle dire que je buvais du sang... d'animaux ?! Certes j'aimais la diversité, mais boire le sang d'un animal reviendrait, pour moi, à manger du pain rassit alors que du fois gras m'attends... C'était une des raisons pour laquelle je ne touchais aux animaux qu'en cas de force majeur... Une autre des raisons était que les animaux, en général, avaient trop de poils, ce qui était très désagréable pour boire...

- Enfin c'est dégoutant ! Comment peux-tu penser ça de moi !? m'exclamais-je indigné. Je ne touche pas aux animaux, moi, mais c'est vrai que mon menu ne compte pas que des humains... Je fis mine de réfléchir un instant. Les centaures ont un goût proche de la chair de chameau... ou de dromadaire. Les sirènes sont délicieusement parfumées et les humains sont plutôt légers, je ne les sens pas passer. Quant aux loups-garous... Je me suis approché d'elle de nouveau pour lui souffler mes paroles à l'oreille. Ils sont un peu épicé je trouve... C'est mes préférés... Dommage qu'ils ne courent pas les rues...

Je me suis éloigné, calmement, sans l'ombre d'une quelconque émotion... Ce que Thalia avait dû mal à faire... J'ai pivoté vers elle avec un air sanguinaire... Sans vraiment le vouloir.

- Je suppose que tu ne finiras jamais de parler, n'est-ce pas ? moquais-je, portant mes mains sur mes hanches.
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Uranis
~ Loup-garou ~
~ Loup-garou ~
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 20/12/2010
Localisation : Sous la pleine Lune...en train de hurler sûrement...

Feuille de personnage
Pouvoirs: Transformation en une louve albinos
Age: 15 ans
Métier: Elève de Poséidon

MessageSujet: Re: Deux prédateurs dans la nuit... [PV Aro la Terreur >.<] - RP forum   Lun 12 Sep - 5:18

Thalia offrit un regard tantôt amusé, tantôt mauvais à Aro. Ce grand dadais s'amusait à l'humilier en se penchant pour se mettre à sa hauteur. La louve était petite, peut être, mais elle ne s'en plaignait pas vraiment. Etre petit peut bien servir les prédateurs. Les plus grands ne sont pas forcément les plus fort. Elle pensait notamment au serpent, petit et discret, qui approchait ses proies sans un bruit, et les neutralisaient bien vite. Leur taille était un atout de poids, n'en déplaise à ce vampire arrogant.

- J'ai compris de quoi j'étais capable le jour où tu sais. Après, je n'ai pas vraiment envie de te raconter ma petite vie. Tu dois seulement savoir que j'aurai sûrement plus souffert d'être devenu un vampire, une sorte de mort doté de la vie. Etre un cadavre ne doit pas être si plaisant non ? Traîner un corps que l'on sait mort, immuable, sans perspective d'avenir, ce n'est pas triste parfois ? Tu ne regrette pas la chaleur ? Tu ne regrette pas de sortir au soleil sans te sentir mal ?

Aro avait également parlé d'un animal étrange. Un dromadaire ? C'était quoi ce truc ? Un animal du sud ? De plus au nord que son pays d'origine encore ? Pas un truc aussi commun qu'un loup en tout cas. Thalia admettait ne pas être très instruite, et elle le regrettait. Tout ignorer de cet animal inconnu lui faisait une étrange impression : celle de passer pour une inculte finie. Elle nota dans un coin de sa tête d'aller faire un tour à la bibliothèque se renseigner sans se faire filer par le vampire qu'elle devait supporter à cet instant. Il trouverait sans doute jouissif de la faire sortir de ses gonds encore une fois, en se moquant de son ignorance. Elle n'avait pas envie de se faire renvoyer en tuant cet énergumène sur une pulsion hormonale. Elle se sentait souvent les émotions décuplées avant la pleine lune, et elle ne désirait pas que sa haine la pousse à faire quelque chose qu'elle pourrait regretter. Non pas tuer son rival, mais plutôt le laisser gagner en la faisant renvoyer.

- Mon instinct me dit que je devrai te faire la peau, si tu veux vraiment savoir. Sauf que ce serait mauvais pour mon image si je tuais un camarade de classe. Mais si les Dirigeants inventent ce genre de jeu, je m'y joindrait volontiers pour te traquer... Dommage que çà n'ai aucune chance de se réaliser, ce serait amusant. Tu ne trouves pas ? Avoue que çà te démange aussi... Et si je m'en tient à ce que tu dis, je suis un repas de choix pour toi. Tu aimes ce qui est épicé ? Je ne pourrai pas vanter mes mérites en temps que pique nique désolée. Je ne sens que difficilement ma propre odeur figure toi. Mais si il te viens la brusque envie de me mordre, préviens moi au moins avant d'accord ? J'aimerai savoir ce que me vaut cette honneur.

Et elle esquissa une révérence arrogante. Souriant de toutes ses dents blanches de prédateur. Elle se mit à tourner autour de Aro, humant son odeur qui ne lui disait rien qui vaille et porta sa main à son menton comme un client observe une marchandise.

- D'ailleurs, dommage que mon régime soit animal ou normal, disons. Car malgré tout, tu fairais un excellent repas froid je pense. Tu n'es pas trop dur j'espère mon grand ? Ce serait dommage. Mais rassures toi, je n'ai pas le gout pour les vampires. Ah ! Et j'oublie une chose ! J'adore parler mon pauvre, je compatis, tu vas devoir me supporter encore un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Aro Kohara
~ Vampire ~
~ Vampire ~
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 15/03/2011
Age : 22
Localisation : Oaris

Feuille de personnage
Pouvoirs: Vampirique
Age: 17 ans
Métier: Élève de Poséidon

MessageSujet: Re: Deux prédateurs dans la nuit... [PV Aro la Terreur >.<] - RP forum   Jeu 24 Mar - 23:37

Un sourire carnassier se dessina sur mon visage alors que mes yeux ne trahissaient aucune émotion. Cette petite garce savait s'y prendre il fallait l'avouer, un adversaire honorable mais tellement inférieur à ma personne que le divertissement était bien léger.

Moi ? Souffrir d'être un vampire ? Oh bien sûr les débuts avaient été difficiles, comme pour tous ceux de mon espèce puisque ce n'était pas ma nature première... Mais j'avais rapidement appris à m'y faire, rapidement appris à être bien dans mon nouveau corps, dans ma nouvelle vie... J'ai joui de mon nouvel univers avec délice... Qui voudrait être autre chose une fois que l'on a goûté à l'immortalité et à l'invincibilité ? Elle pourra toujours prétendre le contraire... Je la briserais comme une brindille si combat il devait y avoir... 

- Ma pauvre enfant... Tu te poses des questions tellement stupides que cela en est affligeant... Qui n'a jamais rêvé d'être immortel ? Eternellement jeune et puissant ? La chaleur et le soleil ? Laisse moi rire ! C'est tellement insignifiant quand on côtoie l'éternité... Je lui jetai un regard mi amusé mi dédaigneux. Tu seras un tas d'os quand je continuerai à fouler la terre, à vivre alors que toi tu pourriras six pieds sous terre ou que tu seras réduite en cendres... Peut-être considères-tu que je suis un cadavre... Mais alors je suis le cadavre le mieux loti que tu rencontreras...

Un large sourire fendit mon visage, dévoilant mes dents acérées. Mes yeux rougirent, devinrent presque incandescent. Je sentis une force que je gardais au fond de moi surgir et s'infiltrer dans mes veines creuses. J'aurais adoré briser son petit cou gracile d'un mouvement de poignet ou simplement planter mes crocs dans sa peau albâtre, la laissa en vie juste pour lui faire goûter et apercevoir ce qu'un vampire pouvait lui apporter, tout ce qu'elle n'aurait jamais... Quelque part le fait qu'elle soit aussi ignorante depuis le début sur la nature et les coutumes vampiriques me servaient bien et m'amusaient également. Comme si pour elle boire du sang signifiait automatiquement tuer... On voyait bien là l'intelligence hors norme des loup-garous, pas étonnant qu'on les prit de haut !

- Si tu savais sur quel terrain glissant tu t'engagerais en engageant un combat avec moi sale boule de poils... Tu ne serais peut-être pas si envieuse de tenter de me tuer crois-moi... remarquai-je d'un ton hautain et ignorant totalement son petit manège. Et je pense que l'idée de manger un cadavre datant de quelques temps n'est pas géniale que ça, on est pas premier prédateur pour rien...

Je lui lançai un regard en biais méprisant avant d'ajouter:

- Fais comme tu veux, si me parler te plait ou t'amuse ne te prive pas, c'est ton temps que tu perds, pas le mien...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deux prédateurs dans la nuit... [PV Aro la Terreur >.<] - RP forum   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux prédateurs dans la nuit... [PV Aro la Terreur >.<] - RP forum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une mélodie dans la nuit [LIBRE]
» « L'hiver s'installe doucement dans la nuit, la neige est reine, à son tour. » - Panthère des Neiges.
» Une ombre dans la nuit [ Ne pas répondre, merci. ]
» Un carosse dans la nuit [PV]
» Dans la nuit noire (Pollo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les chroniques d'Ouranos :: Le Pavillon De l'Océan :: Le Temple De Poséidon-
Sauter vers:  
Theme by Xéno Lorenz - Do not rip - All rights reserved - ©2008 Les Chroniques d'Ouranos//Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit